03.68.78.16.00 contact@lmcp.fr
La stratégie de contenu

La stratégie de contenu

strategie de contenu

Pour une entreprise qui veut renforcer sa présence sur le web, construire une stratégie de contenu est l’une des options les plus pertinentes.

Vous le savez, chaque jour, toujours plus d’informations sont publiées sur Internet. La stratégie de contenu, lorsqu’elle est bien construite, permet de se démarquer.

Et donc d’attirer plus de prospects sur son site web et, à terme, construire une forte image de marque.

Tout en fidélisant la clientèle actuelle, qui saluera elle aussi la qualité du contenu. Les bénéfices d’une telle stratégie sont innombrables.

Encore faut-il bien s’y prendre ! Vous êtes perdu(e) ? Suivez le guide !

7 étapes clés pour construire une stratégie de contenu efficace et pertinente

En amont : penser la mise en place d’une stratégie de contenu

Avant d’entrer dans le vif du sujet avec les 7 étapes clés pour construire une stratégie de contenu efficace et pertinente, je voudrais faire un point sur la réflexion à mener bien en amont.

Je sais, pour être au contact des entreprises, que beaucoup se sentent démuni(e)s face à un tel chantier.

Faut-il réaliser cette mission en interne ou en externe ?

Un peu des deux ? Quels enjeux prendre en compte ? Voyons cela de plus près !

Stratégie de contenu : en interne ou en externe ?

Selon la taille de votre entreprise, vous n’aurez pas forcément toutes les ressources nécessaires en interne pour construire votre stratégie de contenu.

Il faut des compétences en rédaction web, en SEO, en community management, en marketing digital.

Il peut donc être intéressant de faire appel à une agence ou à des freelances, selon les compétences que vous pouvez mobiliser en interne. Par exemple, si vous avez déjà un copy-writer et un community manager, vous pouvez confier la partie SEO à un(e) freelance.

Attention toutefois de choisir une agence ou un freelance qui ne travaille pas avec la concurrence, au risque de voir votre stratégie dévoilée.

Humaniser sa communication

Après plusieurs années d’expérience, je peux dire que le plus grand enjeu dans la construction d’une stratégie de contenu est l’humanisation. J’ai vu beaucoup d’entreprises tout miser sur le référencement.

Leur stratégie ne s’est pas avérée payante.

Car les lecteurs, c’est-à-dire les prospects, ont vite vu que les contenus étaient adressés aux robots et pas à eux. Mon plus grand conseil pour vous est donc d’humaniser votre communication : donnez de votre personne, de ce qu’il y a de plus humain et sincère dans votre entreprise.

Là est votre valeur ajoutée, là est le nerf de votre image de marque.

Construire une stratégie de contenu en 7 étapes clés

Passons maintenant à notre plan concret en 7 étapes clés pour construire une stratégie de contenu efficace et pertinente !

Définir ses objectifs

La première étape consistera logiquement à définir vos objectifs. Votre stratégie de contenu doit être en accord avec les objectifs de votre entreprise.

S’agit-il de booster vos ventes ? De mettre en valeur votre expertise ?

De vous démarquer d’un concurrent ?

Le contenu ne sera pas du tout le même selon l’objectif visé !

Trouver sa valeur ajoutée

Une fois que vous aurez votre objectif en vue, il faudra trouver la valeur ajoutée qui vous permettra de l’atteindre.

Par exemple, si vous souhaitez mettre en valeur votre expertise, il faudra choisir le sujet sur lequel vous avez le plus de conseils à donner que l’on ne retrouve pas ou peu ailleurs.

Identifier ses personas

Pour être sûr(e) d’atteindre vos objectifs grâce à votre valeur ajoutée, il faudra bien définir votre cible.

C’est pourquoi la troisième étape consiste à identifier vos personas, c’est-à-dire les personnages fictifs qui représentent votre futur lectorat.

Cela vous servira à personnaliser le plus possible le contenu que vous allez proposer.

Pour identifier vos personas, vous pouvez sonder votre clientèle actuelle, faire une étude de marché, utiliser les statistiques de votre site web et de vos réseaux sociaux, etc.

Décider d’une ligne éditoriale

Une fois que vous aurez vos objectifs, votre valeur ajoutée et votre cible, votre ligne éditoriale devrait apparaître assez facilement.

Il s’agit de choisir le type de contenu que vous allez publier, l’angle et le ton appropriés.

Pour reprendre notre exemple de l’expertise, il pourra s’agir de publier des articles fleuves et des livres blancs.

Au contraire, pour vendre rapidement, de courts messages publiés quotidiennement sur les réseaux sociaux seront plus efficaces.

planifier

Créer un calendrier

Vous devez désormais avoir une idée précise du contenu que vous souhaitez proposer.

Il ne reste plus qu’à le planifier, grâce à un calendrier de contenu. Votre planning éditorial doit comprendre les contenus à proposer, les supports de diffusion, les jours et les heures de publication.

Une stratégie à part entière pour atteindre vos prospects !

Communiquer sur ses contenus

Il convient ensuite bien sûr de communiquer sur les contenus publiés.

Rien ne sert de vouloir être partout :

Identifiez les manières les plus pertinentes d’atteindre vos personas et concentrez-vous dessus.

Pour que votre contenu vive en dehors de votre réseau, vous pouvez également créer des partenariats :

Blogueurs et influenceurs pourraient être intéressés, selon votre secteur d’activité.

Mesurer ses performances pour s’améliorer

mesure de performances

Dernière étape pour construire votre stratégie de contenu :

Gardez un œil sur vos performances pour vous améliorer.

Analysez les données de vos réseaux sociaux et de votre site web pour reconnaître points forts et faibles.

Soyez également à l’affût des nouvelles tendances, en termes de contenus, de mots-clés et de réseaux.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer pour construire la stratégie de contenu la plus efficace et pertinente et ainsi atteindre vos objectifs tout en servant votre audience.

 

 

Et si, en 2019, on replaçait l’Humain au cœur de l’entreprise ?

Et si, en 2019, on replaçait l’Humain au cœur de l’entreprise ?

Et si, en 2019, on replaçait l’Humain au cœur de l’entreprise ?

 

Nous vivons à une époque formidable.

La technologie est omniprésente et nous assiste dans une variété toujours plus impressionnante de tâches.

En entreprise, le temps gagné grâce aux nouvelles technologies se compte en heures. Chaque jour.

Mais, malheureusement, le virage numérique n’a pas que des bons côtés.

A constamment utiliser les machines comme interfaces, nous avons laissé l’Humain perdre sa place centrale dans nos entreprises.

Alors, en 2019, pourquoi pas prendre la résolution de le replacer au cœur de l’entreprise ?

Depuis le début des années 2000, les rapports humains en entreprise ont bien évolué.

Il est révolu le temps où l’on traversait les couloirs pour demander un service à un collègue. Désormais, cela se fait par e-mail. Au mieux, par téléphone.

Et nous avons perdu du lien à fonctionner comme cela.

Pour satisfaire notre besoin d’immédiateté, nous en venons parfois à devenir aussi froids que les machines.

Dans nos rapports avec des personnes qui ont pourtant les mêmes valeurs que nous, œuvrent pour remplir les mêmes objectifs.

Pourtant, et nous le savons tous, nous travaillons mieux avec des relations humaines réelles et motivantes. L’humain a le pouvoir de nous tirer vers le haut, pas la technologie.

La technologie est simplement un moyen à utiliser pour atteindre nos objectifs. Ensemble.

 

 

L’Humain, porteur de valeur (ajoutée)

 

Pour replacer l’Humain au cœur de l’entreprise, il ne faut plus perdre de vue ce qui nous rassemble.

Quelle est l’identité sociale de votre entreprise ? Sa valeur ajoutée ? Son coeur de métier ? Les valeurs que vous portez ?

Vos employés et collègues ont cela en commun.

Il faut vous retrouver autour de ce socle et vous rappeler que, sans lui, l’entreprise n’est rien.

 

Le numérique doit rester un outil au service de l’Humain

 

Mais replacer l’Humain au cœur de l’entreprise ne veut pas dire abandonner la technologie ou la mettre de côté.

Non, il s’agit de l’utiliser pour l’Humain.

En tant que conseillère en développement commercial et marketing, j’aurais du mal à me passer des nouvelles technologies.

C’est même mon cœur de métier !

Mais je reste consciente que, si le digital est un facilitateur de prise de contact, il ne peut pas remplacer un échange convivial en face à face.

Que ce soit avec vos collègues et employés ou avec un futur client ou partenaire.

Aussi, je suis convaincue que l’humain doit rester au coeur de toutes les stratégies de l’entreprise.

Oui, même les stratégies digitales et de social selling.

Car c’est dans l’échange que nous grandissons, que nous forgeons nos expériences puis notre expertise.

 

Comment replacer l’Humain au cœur de l’entreprise ?

 

Mais alors, concrètement, comment s’y prendre pour replacer l’Humain au cœur de l’entreprise ? Le mot-clé est échange.

Il faut privilégier les interactions en face à face autant que possible. Mais aussi, dans nos échanges numériques, contrer notre besoin d’immédiateté et se rappeler que, de l’autre côté de l’écran, il y a une personne et une sensibilité.

Soyons bienveillants et nous serons humains.

 

Des réunions régulières et efficaces où l’avis de tous compte

 

Pour revaloriser les échanges en direct, rien de tel que l’organisation de réunions régulières.

Mais, attention, il existe des réunions où l’Humain est oublié.

Veillez donc à ce que l’avis de tous puisse être entendu.

Chaque membre de l’équipe doit savoir que sa voix compte, que son expertise est utile.

Vous verrez que mobiliser toutes les énergies vous aidera à atteindre vos objectifs. Comme le dit l’adage : “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”.

Visualiser et valoriser les réussites

 

Au cours de ces réunions mais également d’autres échanges en effectifs réduits, il est important de visualiser et valoriser les réussites.

Visualiser signifie que vous allez montrer votre confiance en la capacité de vos employés, de vos collègues à atteindre un objectif fixé. Une fois cet objectif atteint, il faut valoriser la réussite en félicitant ses acteurs.

Et ne pas hésiter à faire un point sur les qualités et actions qui ont permis d’atteindre ledit objectif, afin que cela puisse être répliqué.

Cela permettra de mobiliser vos équipes et de les motiver à continuer à œuvrer ensemble pour porter les valeurs de l’entreprise.

Transformation digitale des entreprises

Transformation digitale des entreprises

 

Transformation digitale des entreprises : connaître les freins pour mieux les lever

Pour bien des entreprises, la transformation digitale apparaît aussi nécessaire que douloureuse. 

On peut très bien savoir que la digitalisation est une étape à ne pas manquer et tout de même tarder à la mettre en œuvre.

Les freins ne manquent pas pour les dirigeants d’entreprises, peu importe la taille de la structure et le secteur d’activité. 

Bien souvent, la transformation digitale est jugée trop compliquée, trop chère, trop stressante. 

En vérité, il n’en est rien. Parole d’expert !

Il s’agit seulement de freins.

Et il est possible qu’ils bloquent votre progression depuis longtemps.

Il est donc temps de faire le point sur ces freins pour mieux les lever. C’est tout l’objectif de cet article.

La transformation digitale : trop complexe ? 

Commençons par un chiffre : 34% des dirigeants de PME/ETI identifient la complexité comme frein n°1 à la digitalisation de leur entreprise, selon une étude menée fin 2017 par BpiFrance.

 

Pour une entreprise qui n’aurait pas encore entamé sa transformation digitale, on peut comprendre que cet univers totalement étranger soit source de souci. Et que, dans l’imaginaire de ces dirigeants, il s’agisse d’une opération complexe. 

C’est peut-être votre cas. 

En réalité, la transformation digitale des entreprises est de plus en plus facile.

 

Tout simplement car beaucoup y sont passés avant vous. Ils ont essuyé les plâtres et rencontré les difficultés mais ont aussi trouvé les solutions ! Aujourd’hui, il suffit de s’inspirer du parcours d’entreprises similaires à la vôtre.

Une fois bien renseigné et bien entouré, vous verrez que la digitalisation n’a rien d’effrayant ni de complexe.

C’est un processus à appliquer, un projet à mener.

Voyez plutôt la transformation digitale comme une opportunité.

Elle va mobiliser toute votre entreprise, tous vos salariés et modifier vos habitudes. C’est une occasion de se renouveler et de s’améliorer.

Pas de compétences en interne ? Ce n’est pas grave !

Si beaucoup d’entreprises rechignent à entamer leur transformation digitale, c’est aussi car elles n’ont pas actuellement de personnel formé pour la mettre en œuvre.

Le manque de compétences en interne est un frein pour de nombreux dirigeants.

Mais, en fait, manquer de salariés ayant les compétences nécessaires est tout à fait logique dans votre cas.

Pourquoi auriez-vous des développeurs web et mobile, un community manager, un spécialiste du marketing digital ou encore un analyste de données numériques dans vos équipes si vous en êtes au stade zéro de votre digitalisation ?

C’est donc un frein que vous pourrez lever facilement.

Ces professionnels qualifiés inondent le marché de l’emploi depuis quelques années.

Que vous décidiez de créer un service dédié, de travailler avec des freelances ou avec une agence, vous n’aurez aucun mal à trouver les compétences nécessaires à votre transformation digitale.

Quel budget pour la digitalisation ?

Un frein que vous rencontrez probablement est la question financière.

Nombreux sont les dirigeants à penser qu’ils manquent de ressources financières pour entamer leur transformation digitale.

D’autres craignent que l’investissement soit trop important par rapport aux résultats apportés par ce processus.

Et l’on comprend aisément pourquoi cela fait peur.

Car la digitalisation d’une entreprise se fait sur plusieurs années.

L’engagement financier sur la durée a de quoi refroidir plus d’un dirigeant.

Si c’est votre cas, sachez que vous n’êtes pas obligé d’investir des sommes pharaoniques.

Vous pouvez très bien y aller par étapes et ne financer qu’un projet à la fois.

Par exemple commencer par des outils numériques internes à l’entreprise.

Puis créer un site internet. Puis une application mobile.

Puis définir et mettre en œuvre une stratégie de marketing digital.

Cela vous permettra de maîtriser les coûts et de bien assimiler chaque changement avant de passer au suivant.

Exterminez votre résistance au changement

Vous avez beau vouloir entamer la transformation digitale de votre entreprise, ça ne signifie pas pour autant que vous accueillez tous les changements à bras ouverts.

Il est tout à fait normal d’avoir peur du changement.

C’est certainement votre cas et celui de vos collaborateurs, de vos salariés. Mais une peur est faite pour être affrontée.

Que vous ayez peur du changement qu’implique la digitalisation ne signifie pas qu’elle ne doit pas avoir lieu.

Cela signifie que vous devez tout faire pour que ces changements soient accueillis le mieux possible.

Pour le dirigeant, cela passe par un leadership affirmé et une bonne information de tous les services.

Impliquez tous vos salariés, agissez avec pédagogie et la transformation digitale de votre entreprise se passera à merveille.

Entreprises, ne négligez pas votre présence sur les réseaux sociaux

Entreprises, ne négligez pas votre présence sur les réseaux sociaux

Entreprises, ne négligez pas votre présence sur les réseaux sociaux

 

Que vous soyez un consultant, une PME ou un grand groupe, que vous vendiez des produits ou services, les réseaux sociaux ont le même pouvoir pour faire grandir votre marque.

Être présent sur les réseaux sociaux, c’est plus de visibilité, d’interactions, de partage. Exactement ce que recherchent vos prospects aujourd’hui, à l’heure où le numérique rapproche.

Mais une bonne présence sur les réseaux sociaux ne s’improvise pas.

Il faut définir une stratégie, parfois avec l’aide de professionnels du marketing online.

 

L’importance d’avoir une stratégie

 

Pour n’importe quelle entreprise, être présent sur les réseaux sociaux est un plus.

Cela permet de démarcher de nos nouveaux prospects ultra-ciblés, de les convertir en clients puis de les fidéliser.

Mais c’est aussi une formidable occasion de faire connaître votre entreprise en augmentant votre visibilité, d’asseoir votre notoriété ou une position dominante dans votre secteur, de créer une véritable relation avec vos clients via le partage et les interactions.

 

Gare au bad buzz

 

Mais pour remplir tous ces objectifs, il ne faut pas se lancer sur les réseaux sociaux tête baissée.

Si vous confiez cette mission à un(e) chargé(e) de communication complètement dépassée par les nouvelles technologies ou à un(e) stagiaire qui a une mauvaise connaissance de votre entreprise, vous serez loin de les atteindre.

Vous risquez même le “bad buzz” : qu’un post ou une campagne de votre entreprise soit la risée d’Internet.

 

Une stratégie adaptée à votre identité de marque

 

Faire connaître votre entreprise sur les réseaux sociaux demande une stratégie.

Un plan de communication, si vous préférez. La méthode est sensiblement la même que pour n’importe quelle campagne de communication.

Vous allez conserver vos valeurs et vos fondamentaux. Ce sont les supports et le ton qui diffèrent. Car on ne parle pas de la même manière à ses prospects et clients sur une affiche que sur une publication Facebook.

“Découvrez nos meilleures offres de voitures d’occasion dans votre magasin de Chartres”, ça ne suffit pas à l’ère du 2.0 !

 

Il faut établir un véritable contact avec votre clientèle, lui donner plus de raisons de vous choisir vous plutôt qu’un autre.

Un peu comme sur une application rencontres ! C’est pour cela que votre stratégie est primordiale. Pour être pertinente et efficace, elle devra se baser sur votre identité de marque.

Quelles sont vos valeurs ?

Quelles sont les forces de vos produits ou services ?

Quelle expérience client proposez-vous ?

Qui sont vos prospects ?

Les réponses à ces questions vous aideront à établir une stratégie basée sur votre identité de marque.

Elle doit vous correspondre et correspondre à ce que vos clients recherchent.

 

La meilleure manière d’adresser votre message

 

Ensuite, il ne restera plus qu’à trouver votre voix.

C’est-à-dire le ton le plus adapté pour communiquer avec vos prospects.

Car on n’interagit pas de la même manière quand on est une start-up axée développement durable qui parle à des urbains écolos et quand on est un concessionnaire automobile de luxe qui s’adresse à une clientèle haut de gamme.

Votre stratégie se résumera donc en deux axes : trouver votre message et la meilleure manière de l’adresser à vos prospects.

 

La solution : un accompagnement

 

Etablir une stratégie pour des réseaux sociaux aussi variés que LinkedIn, Facebook, Instagram et Twitter n’est pas à la portée de tous.

La question se posera donc d’avoir recours à un accompagnement externe.

Vous pouvez vous tourner vers un(e) spécialiste en développement commercial qui maîtrise à la perfection la prospection et le Social Selling, le marketing opérationnel, la stratégie web et le community management.

A priori, cette énumération a dû vous faire prendre conscience que la communication digitale est une science à part entière.

 

S’impliquer dans le processus

 

Mais pas de panique, une sensibilisation et/ou un accompagnement rendront les choses plus concrètes.

Car vous devez vous impliquer dans ce processus, même si vous allez en déléguer une grande partie.

C’est toujours le dirigeant qui insuffle le mouvement.

Les commerciaux devront être sensibilisés et l’équipe de communication devra suivre.

Finalement, c’est toute votre entreprise qui va porter cette nouvelle stratégie dédiée au web et qui va grandir avec elle.

 

Dirigeants d’entreprise : voici les 7 étapes à suivre pour votre digitalisation

Dirigeants d’entreprise : voici les 7 étapes à suivre pour votre digitalisation

Dirigeants d’entreprise : voici les 7 étapes à suivre pour votre digitalisation

Peu importe votre secteur d’activité, il est essentiel aujourd’hui que votre entreprise soit présente sur Internet. Si ce n’est pas le cas actuellement, vous allez devoir passer par ce que l’on appelle la digitalisation. En tant que dirigeant, il vous revient d’impulser cette transformation. Mais cela ne veut pas dire pour autant que c’est naturel pour vous. Afin de vous aider,

voici les 7 étapes que vous devrez suivre pour réussir la transformation digitale de votre entreprise.

 

Etape n°1 : Soyez convaincu !

 

On peut dire que pour cette première étape, tout se passe dans la tête. Si vous pensez qu’Internet n’apportera rien à votre entreprise mais qu’il faut suivre le mouvement, votre transformation digitale ne pourra pas être réussie. Il faut être convaincu ! Alors renseignez-vous : vous verrez rapidement tout ce que le web peut offrir à votre entreprise. Les opportunités sont très nombreuses et varient d’un secteur d’activité à l’autre. Mais une chose est certaine : une entreprise qui n’est pas présente sur Internet passe à côté de la meilleure source de visibilité actuelle.

 

Etape n°2 : Faites un état des lieux

Maintenant que vous êtes convaincu que votre entreprise bénéficiera de sa transformation digitale, il va falloir déterminer en quoi consistera cette transformation. Car, bien souvent, les entreprises ont entamé leur digitalisation sans vraiment s’en apercevoir. Peut-être votre entreprise a-t-elle déjà un site web.

Mais est-il performant ?

Est-il bien référencé ?

Quelle part de vos salariés est présente sur les réseaux sociaux en mettant en avant son rôle dans l’entreprise ?

 

Tout cela devra figurer dans votre état des lieux.

Il devra présenter tout ce qui a déjà été fait en matière de digitalisation.

 

Etape n°3 : Sachez vous entourer

 

La transformation digitale de votre entreprise ne pourra pas se faire correctement sans l’intervention de spécialistes. Commencez donc par vous demander s’il y a des personnes au sein de votre entreprise qui pourraient y participer. Faut-il les détacher ponctuellement de leurs missions pour créer un pôle digitalisation ? Faut-il recruter pour créer un service dédié ? Est-il plus judicieux de travailler avec des prestataires extérieurs ? Cette dernière option est intéressante afin de bénéficier d’une expertise pointue dans chaque domaine.

Peu importe la solution que vous choisirez, il est temps de bien vous entourer !

 

Etape n°4 : Établissez une stratégie

 

Une fois que vous serez au clair sur les personnes qui vont gérer la transformation digitale de votre entreprise, il va falloir qu’elles établissent une stratégie. Stratégie à laquelle vous allez bien sûr participer. A partir de l’état des lieux de notre étape n°2, il s’agira de déterminer ce qui reste à faire, l’ordre dans lequel ce sera fait et les retombées à attendre de ces actions. Il est très important d’avoir une stratégie complète et pensée pour votre entreprise. Car toutes n’auront pas la même transformation digitale. Une marque de vêtements aura tout intérêt à être présente sur Instagram, une image vaut milles mots, tandis qu’une entreprise de l’industrie misera plutôt sur LinkedIn. Un exemple parmi d’autres !

 

Etape n°5 : Pensez aux usages clients

 

Cette étape n°5 se fera en fait en même temps que la 4. Au moment d’établir votre stratégie digitale, il faudra penser aux usages clients. C’est-à-dire mettre en relation vos objectifs et les habitudes de vos clients.

Quels sont les réseaux sociaux qu’ils utilisent ?

Quelles informations aimeraient-ils y trouver ?

Sont-ils susceptibles d’utiliser une application mobile pour les services de votre entreprise ? Dans quel objectif se rendront-ils sur votre site ?

C’est en répondant à toutes ces questions que votre stratégie digitale sera pertinente.

 

Etape n°6 : Impliquez vos salariés

 

Une erreur fréquente des dirigeants au cours de la transformation digitale est de la mener dans leur coin avec une équipe dédiée.

C’est ainsi qu’il faudra établir la stratégie, certes, mais il faudra ensuite impliquer toute l’entreprise dans sa mise en place.

Organisez une réunion pour la présenter, briefez chaque service sur ce qui est attendu de ses membres, parlez-leur des comportements à

adopter sur les réseaux sociaux lorsqu’ils parlent au nom de l’entreprise.

Une transformation digitale réussie est une transformation digitale globale. Elle ne peut pas se faire sans vos salariés !

 

Etape n°7 : Soyez présent sur les réseaux sociaux

 

S’il est essentiel d’impliquer vos salariés, il est encore plus important de vous impliquer vous-même !

En tant que dirigeant de l’entreprise, vous avez tout intérêt à être présent sur les réseaux sociaux.

D’après une étude de MDG Advertising menée aux Etats-Unis, 64% des américains déclarent apprécier la présence des dirigeants d’entreprise sur les réseaux sociaux.

Encore plus parlant : ils sont 54% à penser que les dirigeants présents sur les réseaux sociaux sont plus dignes de confiance.

Il y a fort à parier que les français ont la même opinion !

 

Alors établissez votre propre stratégie digitale !